9 274 avis sur 4.9/5

A quoi sert le radar automatique ?

Les radars automatiques

Un radar automatique est un dispositif de contrôle routier conçu pour détecter et enregistrer automatiquement les infractions liées à la vitesse ou au franchissement de feux rouges. Installé en bordure de route ou sur des structures spécifiques, ce système utilise des technologies avancées pour mesurer la vitesse des véhicules ou capturer des images de véhicules ne respectant pas les signaux de circulation. 

A quoi sert le radar automatique ?

L’objectif principal de ces radars est de renforcer la sécurité routière en dissuadant les comportements dangereux et en sanctionnant les infractions.

En réduisant les excès de vitesse et en veillant au respect des feux de signalisation, les radars automatiques contribuent à diminuer significativement le nombre d’accidents et de collisions sur les routes.

Par ailleurs, les données recueillies par ces dispositifs permettent aux autorités de mieux comprendre et gérer le trafic, ainsi que de planifier des mesures préventives plus ciblées pour améliorer la sécurité routière.

 

Radars automatiques, contestation amende Radars automatiques

Les différents types de radars automatiques :

Il existe plusieurs types de radars automatiques, chacun ayant une fonction spécifique dans le contrôle des infractions routières. Voici les principaux types de radars que l’on peut rencontrer sur les routes :

  • Radar fixe de vitesse (MESTA 210 C ou D, SRV 2000, MESTA 2×00.) : C’est le type de radar le plus courant. Il mesure la vitesse des véhicules et enregistre les excès de vitesse à un point fixe.
  • Radar de feu rouge (FARECO GTC-GS11, MESTA 3000 FFR, AXIMUM CAPTOR)  : Installé aux intersections, ce radar détecte les véhicules qui franchissent un feu rouge.
  • Radar tronçon ou radar de section (MESTA 5000 SMART) : Il calcule la vitesse moyenne d’un véhicule sur une longue distance, entre deux points.
  • Radar mobile ( GATSO MILLIA ): Embarqué dans un véhicule de police stationné ou en mouvement, ce radar mesure la vitesse des véhicules en circulation autour de lui.
  • Radar discriminant : Capable de distinguer les types de véhicules (voitures, camions, motos), il adapte le contrôle de la vitesse en fonction des limites spécifiques à chaque catégorie.
  • Radar double sens : Ce radar peut contrôler la vitesse des véhicules dans les deux sens de circulation.
  • Radar chantier (POLISCAN F1 HP) : Temporairement installé dans les zones de travaux, il vise à assurer la sécurité en contrôlant la vitesse dans ces zones souvent dangereuses.
  • Radar passage piéton : Relativement nouveau, ce type de radar vise à protéger les piétons en sanctionnant les véhicules ne cédant pas le passage sur les passages piétons.

Chaque type de radar automatique joue un rôle crucial dans la prévention des accidents et la promotion d’une conduite responsable, contribuant ainsi à la sécurité de tous les usagers de la route.


Vous avez été surpris par une amende pour excès de vitesse capturée par un radar automatique et vous pensez qu’elle est injustifiée ? Pas de panique, vous avez le droit de la contester.

Les étapes clés pour contester votre amende par voie postale efficacement

Tout d’abord, vérifiez les détails de l’infraction sur l’avis de contravention reçu. Assurez-vous que toutes les informations sont correctes.

Ensuite, rédigez une lettre de contestation en recommandé avec accusé de réception. Dans cette lettre, exposez clairement les motifs de votre contestation, en vous appuyant sur des preuves si possible (photos, témoignages…). N’oubliez pas de joindre une copie de l’avis de contravention ainsi que tout autre document pertinent à votre dossier.

Enfin, envoyez votre dossier à l’adresse indiquée sur l’avis de contravention, dans les 45 jours après la réception de la notification de contravention Rappelez-vous, une contestation bien argumentée peut faire la différence.

Vous pouvez également contester votre amende en ligne sur ANTAI dans les 45 jours.

Récupérez vos points pour 59€ seulement

Votre permis est précieux !

Contester une amende

Ne prenez pas le risque de perdre votre permis