9 274 avis sur 4.9/5

Comment fonctionne un radar tourelle ?

Les radars routiers ont connu une évolution significative au fil des ans. En particulier avec la sortie des radars tourelles en France. Ces dispositifs de nouvelle génération visent à sanctionner les infractions de plusieurs types.

Qu'est-ce qu'un radar tourelle ?

Un radar tourelle se distingue par sa hauteur et sa capacité à surveiller plusieurs voies de circulation simultanément. Mis en service à partir de 2019, ces radars représentent l’avenir de la surveillance routière en France. 

impact radars tourelles conducteurs, comportement conducteur radars, sécurité routière amélioration, surveillance routière radars

Quels types d'infractions peuvent relever les radars tourelles ?

Les radars tourelles sont conçus pour relever diverses infractions routières, améliorant ainsi la surveillance et la sécurité sur les routes. Actuellement, en France, les infractions pouvant être détectées par les radars tourelles sont principalement limitées mais incluent potentiellement une gamme plus large d’infractions à l’avenir. Voici les infractions actuellement relevées et celles envisagées pour une détection future :

  • Excès de vitesse : La fonction principale des radars tourelles est de mesurer la vitesse des véhicules dans les deux sens de circulation et de sanctionner ceux qui dépassent les limites de vitesse autorisées.

  • Non-respect du feu rouge : Ces radars sont également capables de détecter et de sanctionner les véhicules qui franchissent un feu rouge.

  • Franchissement de passage à niveau : Certains radars tourelles sont équipés pour contrôler le respect des règles aux passages à niveau, sanctionnant les franchissements dangereux.

Assistance contestation radar, expertise radar tourelle, réglementation radar tourelle, critères radar tourelle, défense contre amende radar

Quelles sont les évolutions à venir sur un radar tourelle ?

Les radars tourelles ont la capacité technique de détecter d’autres types d’infractions. Cependant, pour des raisons réglementaires et d’homologation, ces fonctionnalités supplémentaires ne sont pas encore activées en France.

Voici les infractions potentiellement détectables à l’avenir, selon l’évolution de la réglementation et de la technologie :

  • Non-respect des distances de sécurité : La capacité de détecter les véhicules ne respectant pas les distances de sécurité requises entre eux.

  • Dépassement par la droite : La sanction des dépassements dangereux et non autorisés effectués par la droite.

  • Franchissement de ligne continue : La capacité de repérer les véhicules franchissant une ligne continue sur la route.

  • Utilisation du téléphone au volant : La détection des conducteurs utilisant leur téléphone sans dispositif mains-libres.

  • Non-port de la ceinture de sécurité : La surveillance du port de la ceinture de sécurité par les conducteurs et les passagers.

Il est important de noter que l’activation de ces fonctionnalités supplémentaires dépendra des décisions réglementaires futures et de l’évolution des technologies d’homologation des radars tourelles.

Comment savoir si je me suis fait prendre par un radar tourelle ?

L’appareil de contrôle, dépourvu de système de flash, laisse les automobilistes dans l’incertitude immédiate quant à une éventuelle infraction. La seule manière de confirmer si l’on a été verbalisé est de patienter jusqu’à l’arrivée du procès-verbal de contravention dans sa boîte à lettres.

Peuvent-ils flasher dans les deux sens de circulation ?

L’installation d’un radar tourelle au centre des voies de circulation ne garantit pas systématiquement qu’il surveillera les flux dans les deux sens. Mais il est en capacité théorique de réaliser un contrôle sur deux sens de circulation.

Pour qu’une telle surveillance soit effective, il est essentiel que l’espace séparant les voies soit exempt d’obstacles, tels que la végétation ou des constructions, qui pourraient entraver la mesure ou la prise de photo.

Toutefois, le critère le plus important concerne l’orientation précise du radar : pour que le radar tourelle puisse contrôler les deux côtés, l’angle formé par son faisceau par rapport à l’axe de la route doit se situer dans un intervalle très restreint, de 0 ° +/- 2.5 °.

Cela signifie que le dispositif doit être positionné presque en parallèle aux voies. Si cette condition spécifique n’est pas remplie, le radar est orienté pour cibler uniquement la direction qu’il est censé contrôler, comme le montre l’exemple sur l’image mentionnée.

Contestation amende radar, radar tourelle contestation, calibration radar tourelle, protocole mesure vitesse, annulation amende radar

Comment contester votre amende d'un radar tourelle ?

Contester une amende issue d’un radar tourelle exige une connaissance approfondie des règles techniques et légales qui les régissent. La calibration de l’appareil et le protocole de mesure doivent respecter des critères stricts. Avec Captain Radar, on s’occupe entièrement de votre procédure, en se basant sur les spécificités techniques et la réglementation stricte des radars tourelles. Sauvez vos points de permis facilement.

En conclusion, les radars tourelles représentent une évolution significative dans le domaine de la sécurité routière en France, illustrant une technologie de pointe apte à détecter diverses infractions.

Depuis leur mise en place en 2019, ces dispositifs avancés ne sont pas seulement le reflet de l’engagement pour une plus grande sécurité sur les routes, mais également un pas vers une application plus exhaustive des règles de circulation.

L’avenir des radars tourelles promet d’être riche, avec la potentialité d’ajouter des fonctionnalités avancées pour sanctionner des comportements à risque supplémentaires, comme l’utilisation du téléphone au volant ou le non-respect des distances de sécurité. Ces développements dépendront cependant des ajustements réglementaires et des avancées technologiques.

Affaire à suivre de très près ! 

 

Article mis à jour le : 03/04/2024.

Récupérez vos points pour 59€ seulement

Votre permis est précieux !

Contester une amende

Ne prenez pas le risque de perdre votre permis